Aller au contenu

La vitesse en ligne droite est la cause des accidents ?

Et bien non. Bien loin du discours moralisateur sur la vitesse, la route en ligne droite combinée à la vitesse n'est pas le danger que l'on croit.

L'association "40 millions d'automobilistes" qui c'est intéressée aux chiffres donnés par l'Observatoire interministériel de la sécurité routière a trouvé ceux-ci bien loin d'être complet et ne reflétant pas une vue exhaustive des accidents sur les routes de France.

Leur travail nous donne un premier jet intéressant sur des chiffres peu connus d'une partie du réseau routier, la ligne droite. On apprend ainsi que en 2011 :

  • 1/4 des tués sur les routes le sont en ligne droite
  • La moitié de ces tués étaient dans un état de somnolence
  • sur les 3.970 tués en 2011 2.761 victimes l'ont été sur le réseau secondaire
  • dont 1.130 dans une ligne droite avec un "changement inexpliqué de trajectoire"
  • dont 622 (55,05%) à cause de la somnolence.

Avec ces chiffres, on voit bien que le vitesse ne peut pas être le seul élément de dangerosité mise en avant dans les accidents comme le font les soi-disant experts à la bottes du gouvernement pour justifier une prolifération des radars automatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *