Aller au contenu

Le plateau moto sans moteur

Mise à jour 2013

Maîtrise de la moto sans moteur

C'est une épreuve à pied et le moteur coupé. Vous devez passer à travers des portes et réaliser un virage tout en passant à travers des portes. Une fois terminé, vous devez revenir à votre position d'origine en marche arrière. Il faut donc revenir à l'exact point de départ et béquiller la moto. Vous avez le droit à une (et une seule) manœuvre de repositionnement en marche arrière. Vous n'avez droit qu'a un seul essai mais l'épreuve n'est pas éliminatoire. Vous pouvez donc avoir soit A soit B (dès la 1ère erreur).

Vous avez le droit d'employer la méthode où vous êtes le plus à l'aise (les deux mains sur le guidon, une sur le guidon une sur la selle...), voir même vous mettre en dehors des portes du moment que la moto elle reste dedans. Vous pouvez vous arrêter un moment mais sans béquiller.

Durant cette épreuve vous devez connaitre des fiches de vérifications et de sécurités car vous serez interroger.
Il y a trois thèmes, décomposé en deux fiches et deux questions :

  1. Les commandes (direction, commande de frein, d'embrayage ….)
  2. Les éléments techniques (huile moteur, tension de chaîne, suspensions...)
  3. l'éclairage et les accessoires de sécurité (éclairage avant, clignotants, rétroviseurs...)

Il n'y a pas de tirage au sort des fiches, c'est l'inspecteur qui choisit ainsi que les points à vérifier. Il n'y a plus besoin de les apprendre par cœur, mais il faut évidement développer les points.

Le plateau moto sans moteur 1
Le plateau moto sans moteur 1
Le plateau moto sans moteur 2
Le plateau moto sans moteur 2

Fiche plateau moto parcours sans moteur N°1

Les commandes

 

1- Mise en marche du moteur

Le candidat allume le moteur et vérifie que les témoins d'alerte sont éteints. Puis il éteint le moteur à l'aide du coupe circuit d'urgence.

2- Commandes d’embrayage (*) et d’accélération
(*) sauf véhicule équipé d’un changement de vitesse automatique

Si la motocyclette utilisée est à embrayage mécanique : le candidat vérifie que le câble est non effiloché et que le réglage de la garde est correct (5 mm environ).
Si la motocyclette utilisée est à embrayage hydraulique : il indique le point de contrôle du niveau.
Accélérateur : le candidat vérifie la bonne rotation de la poignée y compris à la décélération.

Les éléments techniques

1- Niveau d’huile moteur

Le candidat explique la façon de procéder et indique à l’expert le point de contrôle.
Véhicule à carter humide : la moto doit être droite ou sur la béquille centrale (ne pas exiger cette position).
Véhicule à carter sec : il faut faire tourner le moteur au ralenti 2 minutes environ et contrôler immédiatement dès l’arrêt du moteur.

2- Transmission

A chaîne : le candidat contrôle la tension de la chaîne en indiquant la flèche et la position de la moto préconisées par le guide d’utilisation.
A cardan : il indique le point de contrôle du niveau d’huile.
A courroie : il contrôle l’état de la courroie.

L’éclairage et les accessoires de sécurité

1- Éclairage avant

Le candidat vérifie le bon état du ou des optiques et le bon fonctionnement des feux de position, croisement, feux de route.

2- Indicateurs de changement de direction

Le candidat vérifie le bon état et le bon fonctionnement des indicateurs de changement de direction.

Fiche plateau moto parcours sans moteur N°2

 

Les commandes

1- Direction

Le candidat explique comment il contrôle l’absence de jeu dans la direction sans effectuer l’opération : il faut délester la roue avant et faire tourner le guidon de gauche à droite. Il ne doit pas y avoir de point de résistance.

2- Commandes de frein

Frein avant : il contrôle le niveau. Pour effectuer ce contrôle, le réservoir de liquide de frein doit être à l’horizontale.
Frein arrière : à commande mécanique, il contrôle l’usure à l’aide du repère prévu à cet effet ; à commande hydraulique, il contrôle le niveau.

Les éléments techniques

1. Pneumatique, avant ou arrière

Le candidat contrôle le bon état des flancs (pas de déchirure ni de hernie), de la bande de roulement (sculptures apparentes) et si la pression de gonflage paraît visuellement correcte.

2. Suspensions

A l’avant, le candidat vérifie
- Fourche hydraulique : l’absence de fuite au niveau des joints à lèvres (ou de leur protection) de la fourche télescopique.
- Avec pression d’air : l’absence de fuite au niveau des joints à lèvres (ou de leur protection) ; il indique la valve servant à l’évacuation ou au complément de pression d’air. Il doit indiquer la valeur de la pression admissible (voir guide d’utilisation).
A l’arrière, il indique où s’effectue le réglage en fonction de la charge.

L’éclairage et les accessoires de sécurité

1- Éclairage arrière et feu stop

Il contrôle le bon état et fonctionnement de l’éclairage arrière et du feu stop, avec les commandes de frein avant et arrière.

2- Avertisseur sonore et rétroviseurs

Il vérifie le bon fonctionnement de l’avertisseur sonore, la présence, le bon état et la fixation correcte des deux rétroviseurs.

1 thought on “Le plateau moto sans moteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *