Aller au contenu

Fiches 07 : LES ÉLÉMENTS MÉCANIQUES DU MOTOCYCLE LIÉS À LA SÉCURITÉ

LES ÉLÉMENTS MÉCANIQUES DU MOTOCYCLE LIÉS À LA SÉCURITÉ

5 QUESTIONS
- Les pneumatiques ?
- Les freins ?
- Les feux ?
- Les niveaux ?
- Les modifications techniques ?

Les pneumatiques

Seuls points de contact et d’adhérence avec la chaussée, les pneumatiques sont essentiels. Ils sont les premiers garants de la qualité du freinage. Les témoins d’usure sont à surveiller régulièrement. Dès que ces témoins sont atteints, les pneus sont à changer d’urgence.

La juste pression conditionne la sécurité et le confort de conduite. Chaque constructeur et manufacturier édite un tableau de pression et établit ses recommandations, avec des niveaux de pressions souvent différenciés pour les pneus avant et arrière auxquels il faut se référer.
Le sur-gonflage accélère l’usure du pneumatique et défavorise la tenue de route sur chaussée détrempée.
Un sous-gonflage important déstabilise le motocycle, quelle que soit la vitesse de circulation, et entraîne des risques de dérapages plus importants.

Les freins

Les freins constituent la première des assurances sur la route et leur parfait état de fonctionnement est fondamental pour la sécurité. En cas de danger, la première réaction est de solliciter les freins, ils sont le système de défense privilégié pour tous les usagers de la route.

Un système ABS permet en cas de freinage d’urgence de conserver la maîtrise de la trajectoire et la stabilité de sa machine sans raccourcir la distance d’arrêt mais en l’optimisant.

L’état des disques, du liquide de frein et l’usure des plaquettes sont à vérifier très régulièrement.
Dès que nécessaire, il convient de faire changer les plaquettes de freins, d’autant plus important qu’il en va de l’usure prématurée du disque de frein.

Les feux

Pour rendre visible les motocyclistes des autres catégories d’usagers, l’allumage des feux de croisement est obligatoire (Code de la route). Les feux doivent être homologués. Il convient de vérifier régulièrement leur propreté et leur fonctionnement.

L’importance du clignotant : la panne d’un clignotant en moto constitue un réel danger, d’autant que l’on peut ne pas s’en apercevoir tout de suite. La vérification de leur bon fonctionnement est donc à inclure donc dans son checkup quotidien.

Niveau des liquides du moteur

Les liquides (freins, huile et carburant) constituent des facteurs centraux de la bonne « santé » du deux-roues. Pour ces vérifications, il faut utiliser la notice du constructeur afin de ne rien oublier et de respecter les directives qu’elle contient. On peut demander conseil à son garagiste pour s’assurer des bons délais de vérifications (par exemple, le liquide de frein est généralement à remplacer au moins tous les deux ans).
Rouler avec une carence d’huile moteur peut occasionner un « serrage moteur » et causer d’importants dommages à un deux-roues motorisé et surtout entraîner un danger réel : chute, percussion par l’arrière, projections de fluides brûlants etc …

Les modifications techniques

Il est interdit de modifier sans autorisation :

  • le dispositif d’échappement
  • le type de transmission
  • la cylindrée et le taux de compression
  • si adjonction d’un side-car, modification obligatoire du certificat d’immatriculation
  • le diamètre des roues